Actualités

Les « EIP » ou les surdoués : comment les aider ?

22708258_l.jpg

Il existe de nombreux termes pour nommer les personnes qui ont des capacités intellectuelles exceptionnelles. Les termes français utilisés sont : « surdoué », « précoce », « talent » ou encore « génie ». C’est l’expression « élève intellectuellement précoce » (EIP) qui a été retenue par l’Education Nationale. Cette notion signifie l’avance intellectuelle qu’un enfant peut avoir sur un autre.

 

 « Un enfant intellectuellement précoce (EIP), c’est comme un gaucher dans un monde de droitiers. Ce potentiel particulier peut être un obstacle dans sa scolarité et demander un accompagnement particulier. Mais tous les enfants précoces ne posent pas de problème ! Il y en a qui sont brillants. Les premiers de la classe sont souvent des enfants précoces. En revanche, il y en a qui peuvent présenter des difficultés : des élèves sous-réalisateurs, décrocheurs ou provocateurs... Ce sont ceux-là que nous allons essayer d’encadrer pour faire en sorte qu’ils finissent leur scolarité, qu’ils puissent s’insérer dans le groupe et laisser l’enseignant faire son travail. » Jean-Sébastien DRIOT, professeur d’anglais.

 

On différencie plusieurs types d’enfants précoces. Certains ne se distinguent pas par leurs performances scolaires mais plutôt à travers leurs difficultés. Il s’agit d’enfants dont le fonctionnement intellectuel est différent des autres. Il faut donc réagir le plus tôt possible dans la scolarité de l’élève.  

Selon Jean-Charles TERRASSIER, psychologue français spécialiste des enfants surdoués, environ 5 % des enfants présenteraient une précocité. Il ajoute que 400 000 enfants précoces sont aujourd’hui scolarisés en France. Pour pouvoir aider ces enfants, il faut d’abord pouvoir les reconnaître.

 

Comment les identifier ?

D’après les deux chercheurs américains George BETTS et Maureen NEIHART, il existe 6 profils d’enfants surdoués :

  1. L’élève qui réussit bien : Ces élèves apprennent bien et obtiennent de très bons résultats. Ils recherchent l’approbation des personnes qui jouent un rôle dans leur vie, sont conformistes, dépendants et perfectionnistes.
     
  2. L’élève confiant et divergent : Ces élèves sont extrêmement créatifs. Toutefois, ils peuvent sembler obstinés et manquer de tact. Ils ne se conforment pas au système scolaire. Souvent, leurs interactions peuvent être à la source de conflits, car ils ont tendance à corriger les adultes et à remettre en doute les règles, tant à l’école qu’à la maison.
     
  3. L’élève effacé : Ces élèves refusent d’admettre leurs talents parce qu’ils veulent être acceptés par les autres. Ces élèves résistent aux défis, manquent d’assurance, sont frustrés.
     
  4. L’élève décrocheur : Ils ont une mauvaise estime d’eux-mêmes, se sentent rejetés. Ils ne font pas leurs travaux scolaires et semblent posséder des aptitudes moyennes ou inférieures.
     
  5. L’élève à double étiquettes : Ces élèves ont des troubles d’apprentissage ou des troubles affectifs. En général, ils produisent du travail de qualité inférieure ou incomplet parce que l’échec peut présenter une source d’anxiété. Souvent, ils affichent des comportements perturbateurs et sont considérés comme des élèves moyens. Ils sont tendus, découragés ou désespérés.
     
  6. L’élève autonome : Ces élèves sont indépendants et autodidactes. Ils s’acceptent et sont tout à fait capables de prendre des risques. Ils ont l’impression d’être maîtres de leur vie et ils expriment leurs sentiments, leurs besoins et leurs objectifs librement.

 

D’après l’éducation nationale française, il est également possible de dresser le tableau suivant :

                       L’enfant scolaire

                      L’enfant précoce

Aime apprendre

Veut savoir

Mémorise bien

Devine vite

Apprécie la clarté

Aime la complexité

Connaît la réponse

Pose des questions

Est intéressé

Est très curieux

Copie volontiers

Créé de la nouveauté

Bonnes idées

Idées riches ou folles

Aime l’école

Subit l’école

Répond aux questions

Discute les détails, élabore

Est attentif

S’implique mentalement, physiquement

6/8 répétitions pour maîtriser

1 ou 2 répétitions suffisent

Est heureux d’apprendre

Est hautement critique de lui-même

Ecoute avec intérêt

Opinions affirmées

Aime ses pairs

Préfère les adultes

 

De plus, Jean-Charles TERRASSIER propose une grille d’identification de la précocité qui peut être utilisée par les enseignants et par les parents qui suspectent une précocité intellectuelle chez l’enfant.

 

Comment les aider/les accompagner dans leurs études ?

  1. Il est préférable que l’élève soit suivi par un professionnel de santé. Celui-ci réalisera des bilans (oral, écrit et psychologique), permettant aux familles de mieux comprendre l’enfant et d’adapter son accompagnement.
     
  2. Il conviendrait de privilégier une relation équilibrée et bienveillante entre l’élève, son enseignant et ses parents. Cette relation doit être basée sur une attitude ouverte.
     
  3. A l’école, le professeur peut adapter le rythme d’apprentissage en lui permettant de rester motiver et de s’épanouir dans sa scolarité.  Par exemple, l’élève peut suivre certains cours dans un autre groupe, entrer dans une classe multi-niveaux ou faire des exercices plus complexes.
     
  4. L’élève peut également suivre des cours particuliers ou bénéficier d’un soutien scolaire régulier. Ces cours permettront d’offrir un cadre scolaire supplémentaire à l’élève, ainsi, il pourra pousser plus loin sa réflexion et sa curiosité. Ils permettront également aux élèves d’avoir davantage confiance en eux.

 

Vous habitez à Grenoble ou en Isère et avez un enfant surdoué ?

Polyglottes Adom vous accompagne et aide vos enfants afin qu’ils prennent confiance en eux et en leurs compétences. Nous nous adaptons à chaque demande en fonction de vos besoins, pour vous assurer un soutien et un suivi de qualité. Nos enseignants sont soigneusement sélectionnés en fonction de leurs qualités pédagogiques ainsi que de leurs expériences.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer !

Dernières actualités

51502416_l.jpg

Salarié: reprendre ses études

Reprendre ses études à 30, 40 ou encore 50 ans n’est pas mission impossible. Bien qu’ayant déjà entamé une carrière professionnelle, nombreux sont ceux qui ont décidé de reprendre le chemin de l’école.

40381785_l.jpg

Entretien: comment le réussir ?

Votre CV et lettre de motivation ont tapé dans l’œil d’un recruteur et vous allez bientôt passer un entretien ? Que ce soit pour un emploi, une alternance, un stage ou pour la suite de vos études, les entretiens sont une étape clé dans le processus de recrutement qu’il ne faut surtout pas négliger.

22708258_l.jpg

Les « EIP » ou les surdoués : comment les aider ?

On différencie plusieurs types d’enfants surdoués. Certains ne se distinguent pas par leurs performances scolaires mais plutôt à travers leurs difficultés. Il s’agit d’enfants dont le fonctionnement intellectuel est différent des autres. Il faut donc réagir le plus tôt possible dans la scolarité de l’élève. Mais alors comment les reconnaître et comment les aider ?

15196071_s.jpg

L’immersion dans un pays pour améliorer son niveau en langues

Vous avez envie de voyager pour vous perfectionner en langue et pour découvrir de nouveaux horizons ? Polyglottes Adom vous soutient dans vos projets et vous donne ses astuces.

16058331_s.jpg

5 conseils pour réussir votre BAC 2019

Le BAC approche à grands pas ! Polyglottes Adom vous donne ses meilleurs conseils afin que vous puissiez réussir vos examens de fin d’année avec succès !

STAGES (1).jpg

Stages de maths et français - Grenoble - Préparation BAC 2019 et BREVET 2019.

Du mardi 23 avril au vendredi 26 avril 2019. 3ème, 1ère S, 1ère ES, 1ère L, Terminale S, Terminale ES, Terminale L.